Avril 2020

Ce que la crise du Covid-19 révèle de votre culture d’entreprise [2/2]

Suite de l’article de Valentin Cadiot, Consultant Senior chez Alixio Change Management

Préambule :

Parmi les nombreuses définitions de la culture d’entreprise, celle du Néerlandais Fons Trompenaars fait particulièrement écho à la crise sanitaire du Covid-19 que nous vivons tous actuellement : « La culture d’entreprise, c’est la manière dont un groupe de personnes résout ses problèmes » (2). 

En effet, si toutes les entreprises ont le même problème (la crise sanitaire et ses conséquences sur l’activité), elles ne réagissent pas toutes pour autant de la même manière. On constate ainsi que la crise actuelle et la manière dont elle est gérée par chaque entreprise exacerbe leurs cultures.

Comment cela se manifeste-t-il concrètement ? Comment les réactions et décisions des différentes entreprises incarnent-elles (ou au contraire n’incarnent-elles pas) leur culture ?

Dans cet article en deux épisodes, nous vous invitons à vous immerger dans le monde des cultures d’entreprises, en les étudiant sous l’angle des réactions face à la crise du Covid-19.
Si vous ne l’avez pas encore lu, cliquez ici pour accéder à la première partie de l’article.

Voyons ensemble dans cette seconde partie quelles nouvelles habitudes pourraient émerger suite au confinement et à la fin de la crise sanitaire.

(2) – F. Trompenaars, C. Hampden-Turner, 1993, L’entreprise multiculturelle », Editions Maxima.

Et après le confinement ? La culture en tant que levier de transformation

Chez Alixio Change Management, nous avons pour habitude de présenter la culture d’entreprise comme répondant à quatre enjeux majeurs :
• Accompagner des évènements de grande ampleur (fusion-acquisition, réorganisation, changement de modèle opérationnel, arrivée d’un nouveau dirigeant, changement dans l’équipe de Direction, …)
• Préparer l’avenir (anticipation d’une forte croissance, nouvelles orientations stratégiques, transformation du marché, développement de l’orientation client, …)
• Traiter des dysfonctionnements latents (climat social difficile, irritants du quotidien, processus de travail imparfaits, non-alignement stratégique de l’équipe de Direction, …)
• Développer l’expérience collaborateur (au travers de valeurs fortes et assumées traduites en compétences et comportements, au bénéfice de la marque employeur, du recrutement, de la rétention et du développement des talents)

La crise sanitaire sans précédent que nous vivons actuellement nécessitera sans doute de réinterroger nos habitudes, à la lumière de ces quatre enjeux.

En effet, le confinement a forcé nombres d’entreprises à revoir brutalement et radicalement leurs modes de travail. Si le choc a été rude pour certaines d’entre-elles, l’après-confinement sera certainement l’occasion d’initier une transformation plus profonde sur le long terme. Il s’agira pour les entreprises de se réapproprier les changements jusqu’à présent subis (par nécessité), mais cette fois-ci de manière plus douce et plus assumée.

Par exemple, si au moment de l’écriture de cet article l’incertitude est encore forte quant au dénouement de la crise, il reste néanmoins probable qu’une fois le confinement levé, un certain nombre d’employés devra continuer à télé-travailler ou tout du moins à limiter les déplacements. Par ailleurs, en invitant le travail chez soi, on observe une porosité grandissante de la frontière entre la vie professionnelle et la vie personnelle. Peut-on imaginer que cela aura pour effet à plus long terme de favoriser une plus forte humanisation du travail, une meilleure intégration des facteurs humain et émotionnel dans les décisions, et une plus grande place pour la recherche du bien-être collectif ?

Ainsi, n’est-ce pas là une occasion pour les entreprises de revoir leurs modes de fonctionnement pour engager une transformation plus profonde ? Une fois la crise sanitaire passée, comment redéfinir les collaborations, les relations professionnelles et les liens interpersonnels ? La crise et l’après-crise nous offrent une opportunité de repenser la culture de notre entreprise. Quels nouveaux modes de travail et nouvelles pratiques mettre en place, quels comportements spécifiques encourager ? Qu’est-ce qui lie véritablement les collaborateurs entre eux ? Quelle est la source de leur engagement ? En quoi l’organisation fait elle corps ? Quelles sont nos valeurs et comment se manifestent-elles concrètement ?

Toutes ces questions ont pour but de vous amener à réfléchir à vos besoins d’évolutions culturelles. Ces changements, pour être correctement menés, devront notamment se faire à travers la (re)définition d’un modèle managérial pour l’entreprise. Car ce sont les managers qui sont au centre des transformations culturelles.

De surcroit, au sortir de la crise, il sera tentant (et légitime) pour nombre d’entreprises de relancer leur activité au plus vite : recontacter les clients, trouver de nouveaux prospects, relancer les fournisseurs, créer de nouvelles offres, prioriser le commercial, … Or, il conviendra de rester vigilant à ce que cette relance de l’activité ne se fasse pas « à tout prix » et au détriment des collaborateurs, qui auront besoin de retrouver leurs repères, ou pour qui il sera nécessaire d’en construire de nouveaux.

En effet, les organisations les plus résilientes seront justement celles qui arriveront à trouver le juste équilibre entre leur orientation externe (une orientation client nécessaire pour relancer l’activité) et leur orientation interne, avec la nécessité de réengager les équipes, de comprendre le vécu de chacun durant le confinement, pour mieux rebondir.

Une fois de plus, le leadership et le management auront des rôles essentiels à jouer à ce moment-là.

Plus que jamais mobilisés autour des préoccupations de nos clients nous avons élaboré le guide pratique « Rebondir » (disponible en accès libre sur notre site en suivant ce lien). Celui-ci intègre tous les outils jugés pertinents pour préparer « l’après Covid-19 » et relancer une dynamique positive et collective au sein des organisations. Ce toolkit s’adresse à tous les managers d’équipes, responsables d’entités et chefs d’entreprises qui ont déjà en tête « l’après Covid-19 » et qui veulent mobiliser l’énergie de tous pour rebondir.

Si ces sujets résonnent avec vos enjeux actuels ou futur, n’hésitez pas à nous contacter afin de pouvoir échanger ensemble autour de vos problématiques.